Catégories
Métier avocat

Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats

Si l’idée d’embrasser une carrière d’avocat est particulièrement séduisante à la lumière du dynamisme ainsi que du prestige associés à cette profession, le parcours afin d’y parvenir est quant à lui beaucoup plus effrayant.

En effet au-delà de l’obtention du baccalauréat, d’une Licence puis d’une Maîtrise de Droit, il convient d’intégrer un Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats (Paris, Versailles, Lille, Strasbourg, Villeurbanne, Marseille, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Poitiers, Bruz, Bastia, Point-à-Pitre, Saint-Clotilde, Fort-de-France).
Or, l’entrée au sein d’un tel centre est soumise à la réussite d’un concours extrêmement complexe organisé autour d’épreuves écrites et orales.
Ainsi au terme de ce rappel relatif aux études inhérentes à la profession d’avocat, il nous appartient désormais d’évoquer plus précisément la question du fonctionnement ainsi que des missions d’un Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats.
Dès lors afin de répondre complètement à cette interrogation, il s’agit d’étudier les dispositions de l’article 13 de la Loi n°71-1130 du 31 décembre 1971 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques.

Cet article indique que le CRFPA assure la formation liée à l’exercice du métier d’avocat et constitue un établissement d’utilité publique doté de la personnalité morale.
En outre, le fonctionnement du Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats est assuré par la profession d’avocat, avec le concours de magistrats et des universités et, le cas échéant, de toute autre personne ou organisme qualifiés.
En conséquence au terme de cette présentation succincte, il est primordial de dresser la liste des missions assurées par un tel centre s’agissant de la profession d’avocat. Tout d’abord, un Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats joue naturellement un rôle fondamental dans la formation générale initiale mais également continue des avocats.

De plus, il incombe au CRFPA de statuer sur les demandes de dispense d’une partie de la formation professionnelle en fonction des diplômes universitaires obtenus par les intéressés.
Par ailleurs dans la mesure où cette formation longue de 18 mois compte la réalisation de deux stages, le Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats veille à ce qu’ils se déroulent dans des conditions optimales.

D’autre part, le CRFPA est évidemment tenu de procéder à la préparation ainsi qu’à l’attribution du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat qui est le dernier examen nécessaire avant de pouvoir prêter serment en tant qu’avocat.

Enfin, il convient à présent d’aborder plus concrètement la période de 6 mois d’enseignements fondamentaux qui se déroule au cœur du Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats.
Ainsi dans l’optique de l’exercice du métier d’avocat, les élèves d’un CRFPA reçoivent une formation portant essentiellement sur le statut et la déontologie professionnels, la rédaction des actes juridiques, la plaidoirie et le débat oral, les procédures, la gestion des cabinets d’avocats ainsi que sur une langue vivante étrangère. En revanche malgré ce statut d’élève-avocat, le respect du secret professionnel est absolument impératif concernant la formation et les stages accomplis.

A cet égard, il convient de souligner qu’à l’occasion de l’entrée au CRFPA, l’élève droit prêter serment devant la Cour d’Appel dans le ressort de laquelle le centre a son siège, en ces termes : « Je jure de conserver le secret de tous les faits et actes dont j’aurai eu connaissance en cours de formation ou de stage. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *